L'héritage

  • Renaissance By Steffy Steph
L'héritage

Chers Lecteurs et Chères Lectrices,

Que les gens ne comprennent pas : aujourd'hui tous ça n'est pas important pour moi, ce n'est pas ma vie leur jugement c'est leur regard envers l'humanité. C'est moi qui avance et qui me sort de mon passé et qui grandit chaque jours. Alors oui j'écris et je ferai ma biographie comme le fait si bien Boris Cyrulnik. Il est tout de même devenu neuropsychiatre et psychanalyste avec le passé qu'il a eu. Si il n'avait pas été un patient expert : nous ne lui suivrons pas comme ceux qui n'ont rien vécu et qui ont juste appris par coeur leur cours.

Sauve toi la vie t'appelle !

 

Il y a des héritages qui ne sont pas bons et j'apprends que je donne l'héritage de mon passé à mon enfant.

Parce que ne pas travailler sur soi même c'est transmettre les blessures, transmettre son passé.

Alors je fais le plus gros travail de ma vie : renaître parce que la vie m'a cabossé.

On ne choisit pas de naitre et de se dire c'est bon j'aurai des parents qui m'aiment et une grande famille aimante.

On ne choisit pas notre avenir sauf quand on fait nos propres choix.

A force de ne connaître que de la souffrance, on se dit : je ne veux plus de ça et encore moins ça et on retombe dans les travers.

Pourquoi ? Parce que lorsque tu connais que de la souffrance il est juste plus simple de gérer les prochaines souffrance que d'attaquer une phase dite Normal d'un bonheur pour juste être heureux.

On veut tous être heureux, on est tous à la recherche sans fin d'un amour infini.

Pourquoi être heureux ça veut dire quoi pour vous ?

Pour moi c'est la paix de ma vie, ne plus avoir de gens malsains, de juges et de critiques pour moi ça c'est être heureux.

J'étais enfermée dans cette prison et sans même bougé de chez moi les histoires arrivaient à moi.

Sans rien faire c'est ainsi que j'étais devenue le punching Ball de ces AUTRES.

 

J'ai souvent écrit des choses dans un inconscient permanent et lorsque je relis : je comprends ce que j'écrivais.

Je comprends lorsque je disais "c'est ma faute à moi" parce que j'avais la pression sans cesse.

 

Alors je donne un héritage à mon enfant qui est la souffrance et je m'aperçois que lui a la peur de l'abandon.

Je repars de zéro sans rien sans un sous et j'apprends à mon fils de se protéger et de ne pas se laisser manipuler.

Je lui apprends aussi qu'on a le droit d'avoir des peurs et que lui aussi à ses blessures et ses propres souffrances.

Faut-il encore y mettre le doigt dessus et savoir qu'est ce qu'il lui a fait tant souffrir ?

La peur de l'abandon a été depuis tout petit chez lui. Pourtant il ne s'est rien passé tant que j'étais présente pour lui.

J'ai toujours été le soutien permanent sauf lorsque je suis rentrée dans une prison pendant 6 ans et demi parce que j'essayais de temporiser les prises de têtes sans cesse de "j'étais pas une bonne mère" parce que les reproches fusaient et à côté il y avait trop d'injustice.

J'ai vécu de l'injustice et mon fils a subi cette injustice.

Je vais vous expliquer :

Lorsqu'il lui a dit : tu n'aura pas ton brevet en étant chez ta copine, alors qu'on était au courant qu'il avait son brevet !

Comment peut-on réagir ainsi avec une telle méchanceté ?

Je n'avais pas encore ouvert les yeux à ce moment là mais mon fils a subi autant que moi et je dois le déconditionner parce qu'il a cru que c'était un bel exemple.

Parce que la manipulation elle va loin.... je vous raconterai ma vie du manipulateur narcissique.

 

Je réalise une thérapie d'une pratique Vitozzienne reprendre ses 5 sens et pouvoir aussi revivre ses émotions et faire un retour en arrière pour voir que c'était pas si rose que ça ma vie juste pour accueillir ce qu'il se passe puis demeurer et ensuite consentir.

La phase de demeurer se fait seule, je n'ai pas de travail à faire personnellement, elle peut durer longtemps pour être en phase de consentir. Je vous mets l'article ci-dessous si cela vous intéresse.

C'est la que je sais qu'avant je me comparais aux autres pour survivre parce qu'il y avait toujours pire que moi. Et même la minuscule chose me faisait dire que j'avais une chance.

Sauf qu'un jour le passé ressurgit et celui qui l'a fait ressurgir c'est tous le mal qu'il m'a fait par les mots mais il n'y a pas que lui il y a ce fameux clan qui est là et qui me dénigre parce que les "tu es comme si et comme ça" vous savez quand on ne fait jamais rien de bien dans sa vie.

 

Alors je vais aussi mettre mon fils à reprendre ses 5 sens de vie pour que lui aussi apprennent à respirer parce que cette thérapie est la meilleure qu'il soit tous simplement parce que si tu mets un enfant au milieu d'une pièce la première choses qu'il va faire c'est écouter, sentir et regarder. Puis il va vouloir toucher et gouter.

Sauf qu'on nous dit souvent : ne touche pas, ne regarde pas, tu écoutes au porte, arrête de mettre les choses dans ta bouche.

Finalement on nous fait de ne plus vivre de nos 5 sens et c'est là que j'apprends que mon corps n'est pas centré parce que les exercices me font du bien et je vois les tensions : les j'en ai pleins le dos, ça fait juste depuis l'âge de mes 15 ans que j'ai mal au dos.

J'ai endossé mais aujourd'hui je compte bien sortir le meilleur de moi même.

Je pardonne pas forcément les gens ou je ne les pardonne plus à vrai dire. Ils ont fait le choix de quitter ma vie et de ne pas vouloir la suivre. Ils ont fait le choix de me blesser. ALors non je ne pardonne plus parce que leur souffrance n'est pas la mienne et en m'en mettant pleins la figure c'est juste parce qu'ils ont des souffrances qu'ils ne savent pas gérer et il préférable de les renvoyer vers la personne qui n'a rien fait.

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Thème Magazine -  Hébergé par Overblog